+ - a
Vous êtes ici: Page d'accueil » Municipalité » Tribunes » Tribune J'aime Saint-Leu
share

Tribune J'aime Saint-Leu

Septembre 2019

En raison de la  période pré-électorale et conformément aux règles mises en place par les pouvoirs publics, à compter du premier jour du sixième mois précédant les élections municipales, soit depuis le 1er septembre 2019, le Groupe « J’aime Saint-Leu » s’engage à ne pas faire la promotion de l’action ou du bilan de l’équipe municipale en place dans le cadre contraint de la communication municipale

Juillet 2019

Un été au service des Saint-Loupiens
Les vacances d’été ne sont pas forcément des parenthèses allégées ! Bien au contraire ! Il s’agit pour la ville de faire avancer les dossiers  déterminants pour les Saint-Loupiens. C’est dans cet esprit qu’il faut appréhender la rentrée qui sera vite là. Faire en sorte que tout soit impeccable dans les établissements scolaires de la commune pour que les élèves de notre ville disposent des meilleures conditions matérielles pour se consacrer pleinement à leurs apprentissages.  D’autant  que cette année, deux classes supplémentaires vont ouvrir à Foch et à Pagnol et qu’une crèche collective de 24 berceaux ouvrira ses portes aux Diablots.  Cet été,  aussi, se poursuivent et s’achèvent  les travaux d’envergure au niveau de la rue des écoles. Des travaux, il faut le rappeler,  qui permettront la sécurisation d’un axe particulièrement fréquenté par les enfants. Le stationnement encastré, le sens de circulation piétonne, la signalisation renforcée, la limitation de vitesse à 20 km/h vont contribuer à rendre cet espace plus sûr, et les parents plus sereins.

L’environnent au cœur de l’action municipale
Les vacances s’annoncent et chacun conviendra que notre ville est bien agréable à vivre. Si les Saint-Loupiens sont tellement  attachés à leur qualité de vie, c’est qu’ils ont conscience de l’environnement qui s’offre à eux. La proximité de la forêt que certains appellent « poumon vert » y est sans doute pour beaucoup. Mais notre ville, de sa composition historique aux aménagements les plus  récents, sait résolument garder le cap vers les questions d’avenir. Et c’est justement les questions d’environnement qui  vont motiver les décisions les plus cruciales.  L’Agenda 21 dont la phase de diagnostic avec les habitants est bouclée,  est  indéniablement la pierre angulaire de toute action municipale à venir. Agir en la matière est une priorité, et l’équipe municipale compte bien fédérer un maximum de Saint-Loupiens autour de l’Agenda 21, jusqu’à sa mise en place concrète.  En attendant, nous vous souhaitons d’excellentes vacances.

Bien fidèlement.

L’équipe « J’aime Saint-Leu »
www.j.aimesaintleu.fr

Mai 2019

Investir durablement sans augmenter les impôts
Le mois dernier, la Municipalité a voté comme chaque année, son budget pour l’année en cours, dressant les perspectives concrètes d’investissement pour les Saint-Loupiens.
Pour la dixième année consécutive, la part communale des impôts locaux n’a pas augmenté ; véritable gageur en ces temps de restriction budgétaire où la baisse des dotations de l’État n’a jamais été aussi prégnante !  La démonstration est faite qu’il est possible d’investir tout en agissant sur les dépenses de fonctionnement de la collectivité sans pour autant affecter la qualité du service public rendu.  Autour de son équipe, le maire, Sandra Billet, trace la feuille de route de l’année à venir : poursuivre l’embellissement de la commune, préserver notre patrimoine commun et améliorer le cadre de vie des habitants.
Le programme de mandature sur lequel l’équipe a été élue en mars 2014, continue son accomplissement au service de l’intérêt général.

Le sud de la ville se métamorphose
Le quartier de la Plaine et des Diablots fait progressivement sa mue avec des projets et des réalisations qui vont contribuer au bien-être de ses habitants. Depuis la construction de la médiathèque Georges Pompidou, les aménagements se sont multipliés pour faire de ce quartier à fort potentiel, un endroit de référence dans la ville. Les récentes installations sportives près du gymnase Jean-Moulin, la restructuration et l’agrandissement de la crèche collective « Les Loupinous », l’ouverture d’un nouveau cabinet médical avenue des Diablots,  la mise à disposition de nouvelles salles associatives, sont autant d’éléments probants qui impliquent une réelle politique de services publics de proximité.

Cap sur la saison des beaux jours
Les semaines défilent et la ville avance. Les animations nombreuses qui vous sont proposées par la commune grâce à la mobilisation de tous ses agents, sont d’autant plus d’occasions de profiter de la saison printanière qui s’installe et fera la joie des petits et des grands.
L’équipe municipale reste mobilisée, demeure à votre écoute vous souhaite une agréable rentrée.
Bien fidèlement.

L’équipe « J’aime Saint-Leu »
www.j.aimesaintleu.fr

 

Mars 2019

Tout fou l’camp !

Le « Y’a qu’à/faut qu’on » est devenu la spécialité de l’opposition municipale, à défaut d’exister, surfe sur la moindre information livrée à la critique et à la désinformation !

En pareilles circonstances, polémiquer sur la réalisation de la médiathèque intercommunale « Georges-Pompidou » et le calendrier de l’opération (entre l’annonce politique et son achèvement) relève d’une stupidité sans nom ! Des élucubrations révélatrices d’une réelle méconnaissance des dossiers : l’action municipale consiste à prendre les bonnes décisions d’intérêt général, voter des budgets, chasser les subventions, obtenir les permis, choisir les bonnes entreprises, suivre précisément les chantiers dont on sait les impondérables ! Pour les Saint-Loupiens, ce qui importe c’est la réalisation des projets utiles et dans le cas de la médiathèque intercommunale « Georges-Pompidou », force est de constater aujourd’hui que ce choix assumé dès 2008 correspondait à une attente forte des Saint-Loupiens et un besoin essentiel pour une commune comme là-nôtre. Preuve en est, l’explosion de la fréquentation du grand public et des prêts d’ouvrages.

Parfois, il vaut mieux apprendre à se taire ou à tourner 7 fois sa langue dans bouche. Dans le même registre, la projection relative à la future salle de spectacle, indispensable et en cohérence avec l’évolution de notre territoire, répond aux impératifs légitimes auxquels notre ville aspire.

« Rome ne s’est pas fait en un jour » telle est l’expression consacrée ! Alors oui, les projets urbains et d’équipements prennent du temps… Un temps nécessaire au choix, à la décision, au respect des différentes normes, réglementations et consultations puis au temps des travaux avec un calendrier prévisionnel soumis à de multiples aléas.

En résumé, la majorité municipale conduite par le maire, Sandra Billet, agit, embellit, propose et obtient des résultats significatifs pour tous les Saint-Loupiens. D’ailleurs, ils jugeront par eux-mêmes.

0% d’augmentation des taux d’impôts locaux
Fruit d’un engagement de campagne, la Municipalité n’a pas augmenté ses taux locaux d’imposition depuis 2008 : une vraie gageure en ces temps turbulents pour les collectivités territoriales où les dotations d’État fondent comme neige au soleil !

AUCUNE augmentation des taux locaux d’imposition mais des services publics toujours aussi efficients, des projets qui voient le jour, un embellissement continu des espaces publics, des efforts permanents notamment en termes de masse salariale et de dépenses de fonctionnement…
Bref, une ville en action avec une gestion saine des deniers publics et une ambition réaffirmée de servir l’intérêt général et de faire de Saint-Leu-la-Forêt, une ville toujours plus recherchée et agréable à vivre.

Fidèlement,
L’équipe « J’aime Saint-Leu »

Janvier 2019

Noël et son lot de cadeaux

Chaque année, les veilles de fêtes sont dédiées à la recherche des derniers cadeaux à mettre sous le sapin. A Saint-Leu-la-Forêt, la préfecture nous a glissé un dernier cadeau dont nous nous serions bien passés.
Le 18 décembre, nous apprenions dans un courrier lapidaire que nous allions accueillir en plein centre-ville, à 200 mètres de la gare, un centre d’hébergement d’urgence du 115 en lieu et place de l’ancien accueil de jour pour personnes handicapées de l’APAJH. Avec l’assentiment volontaire de la préfecture, la ville n’a pas pu préempter ce bien dans lequel elle prévoyait depuis plusieurs années de réaliser 30 berceaux pour accueillir les plus jeunes Saint-Loupiens.
A l’heure où le Président de la République nous promet de renouer le dialogue avec les populations, d’impliquer les Maires dans cet exercice, ses représentants nous prouvent une nouvelle fois que sur le terrain la méthode est autre. Mépris de la représentation démocratique locale, non respect de la libre administration communale et surtout soutien d’une opération immobilière privée payée par les finances publiques. Car ce bâtiment est acheté par un marchand de biens qui le louera à une association financée par nos impôts et comble du comble, les places créées ne rentrent pas dans la comptabilisation de logements sociaux !
Face à tant d’ingérence les élus de la majorité municipale disent STOP ! Nous empêcherons, par tous les moyens possibles, l’installation de 45 personnes dans 300 m2 (ce qui au passage représente 6 m2 /pers. sans compter les parties communes) au détriment de nos jeunes enfants ! Première action, le vote en conseil municipal d’une motion de soutien au projet de crèche dans ce bâtiment. L’opposition n’a pas souhaité prendre part à se vote montrant une nouvelle fois sa méconnaissance de vos attentes.

Puisse cette année 2019 vous apporter la santé, la joie et le bonheur pour vous et vos proches et nous permettre de réaliser des projets pour vous !

L’équipe J’aime Saint-Leu

Novembre 2018

Projet de l’îlot de la Croix-Blanche : une concertation réussie
Le samedi 13 octobre dernier, le maire, Sandra Billet et son équipe organisaient une journée de présentation du nouveau projet d’aménagement de l’îlot de la Croix-Blanche.

Revu, ce projet a fait l’objet d’une large concertation après la réunion du mois de mars dernier. Commerçants, habitants, associations : tous y ont été associés afin de prendre en compte les remarques, suggestions et propositions susceptibles de faire évoluer le projet et de l’intégrer durablement dans le périmètre de l’îlot.

Cette journée a été marquée par une belle affluence et l’intérêt certain des habitants quant aux modifications apportées au projet initial.

N’en déplaise à l’opposition municipale, qui a fait de la lutte contre ce projet, leur os à ronger ! D’ailleurs, pas une observation en commission urbanisme élargie lorsque le nouveau projet a été présenté.

Moins haut, moins large, moins de logements, espace Claire-Fontaine créé, parc agrandi, places de stationnement supplémentaires… ce projet a été intégralement repensé (proposant une nouvelle salle de spectacles) pour mieux s’intégrer dans le Saint-Leu que nous aimons tous et auquel nous sommes tous attachés.

1918-2018 : centenaire de la Grande Guerre
Le dimanche 11 novembre prochain, la Municipalité célébrera le centenaire de la signature de l’Armistice du 11 novembre 1918. L’occasion pour la ville de Saint-Leu-la-Forêt de se souvenir et de rendre hommage à ses enfants morts pour la Patrie dont le nom est gravé pour l’éternité sur le monument aux morts de notre cimetière.  
«Leur mémoire, c’est notre liberté !» et c’est la raison pour laquelle nous vous invitons nombreux à cette cérémonie du souvenir dont le caractère particulier en cette année 2018 s’articulera autour du centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale.

Avec un peu d’avance, nous vous souhaitons de très joyeuses fêtes de fin d’année.
L’équipe J’aime Saint-Leu


Septembre 2018

Bonne rentrée !
Après cette période d’accalmie pour chacun d’entre nous, le temps de prendre un peu de repos bien mérité, c’est déjà l’heure de la rentrée… pour les petits et les grands ! Une période nécessaire et bien utile dans notre ville pour poursuivre les travaux de tout type avec en premier lieu, ceux de nos écoles publiques communales pour accueillir les enfants dans des conditions optimales.

Bienvenue au nouveau sous-préfet
Le lundi 23 juillet, Monsieur Philippe Malizard a officiellement pris ses fonctions de sous-préfet de l’arrondissement d’Argenteuil, remplaçant Martine Clavel, promue vers de nouvelles fonctions au ministère de l’Intérieur. Nous lui souhaitons la bienvenue ! Il est le représentant de l’État dans l’arrondissement est et sera un interlocuteur indispensable dans des dossiers importants qui concerneront notre territoire.

Investir pour l’avenir de nos enfants
À Saint-Leu-la-Forêt, l’éducation est une des priorités municipales plaçant ainsi l’enfant au cœur des politiques publiques locales. En cette rentrée 2018, pas moins de 3 éventuelles ouvertures de classes, signe factuel de la vitalité de notre ville.
Et ce souci permanent pour nos enfants passe bien évidemment par ce qu’ils trouveront dans leur assiette au moment de la pause méridienne. L’équipe municipale conduite par le maire, Sandra Billet a fait le choix d’introduire dans les déjeuners, 40 % de produits issus de l’agriculture biologique : manger mieux en privilégiant la qualité et les circuits courts, telle est la ligne directrice du nouveau contrat de restauration scolaire.

Un esprit d’équipe
Motivée et mobilisée, l’équipe municipale ne relâche pas ses efforts pour faire de Saint-Leu-la-Forêt, une ville toujours plus agréable à vivre. Nous sommes toutes et tous très attachés à notre cadre de vie, justement où il y fait « bon vivre » avec son tissu associatif, ses commerces, ses services publics… Cet esprit désintéressé nous guide au quotidien pour vous et privilégiant l’intérêt général, les projets de demain doivent être à la mesure des enjeux d’avenir pour notre ville.

Nous vous souhaitons une belle et agréable rentrée !
L’équipe « J’aime Saint-Leu »

Juillet 2018

Préparons l’avenir
À quelques jours du début de la période estivale et des traditionnels départs en vacances, l’activité municipale ne faiblit pas pour autant et la Ville prépare la rentrée. Comme chaque année, l’été est synonyme de travaux multiples notamment dans nos bâtiments communaux à l’image de nos écoles ! Des investissements durables et qui seront naturellement profitables pour tous les Saint-Loupiens.

Saint-Leu, 5e ville du Val-d’Oise où il fait bon d’être parent !*
Selon un récent sondage pour une enquête journaliste menée par le quotidien Le Parisien, Saint-Leu-la-Forêt se hisse à la 5e place du classement (sur 20 communes) où il fait bon d’y être parent !
C’est un constat réjouissant et moteur pour l’action de la majorité municipale puisque notre ville compte une offre éducative de qualité et de nombreux atouts tournés vers toutes les générations : la médiathèque, notre forêt, l’espace Jeunesse, la piscine intercommunale, les accueils de loisirs, la crèche collective, etc.
Cette dynamique collective s’inscrit amplement dans notre programme de mandature et constitue un fil directeur pour faire de Saint-Leu-la-Forêt, une ville toujours agréable à vivre et qui s’embellie durablement. 

Et c’est presque déjà… la rentrée !
Premier temps fort de la rentrée de septembre, le traditionnel forum des associations qui se tiendra au gymnase Jean-Moulin, le samedi 8 septembre. L’occasion pour chacun d’entre vous de profiter de l’offre multiple et variée des activités proposées par le tissu associatif saint-loupien et ce, quel que soit le domaine !
Nous vous souhaitons de belles et agréables vacances estivales à Saint-Leu-la-Forêt ou dans vos différents lieux de villégiature.

Bien fidèlement,
L’équipe « J’aime Saint-Leu »

Mai 2018

Halte aux rumeurs, aux fantasmes et à la désinformation
La réunion publique du 20 mars visant à présenter à la population le projet de requalification de l’ilot de la Croix-Blanche a fait l’objet de nombreux commentaires et nous a permis d’avancer dans le dessin de notre futur Centre-ville. Malgré la volonté délibérée de l’opposition de faire de cette soirée, une tribune contre Madame le Maire et son équipe, la concertation avance avec les associations, les commerçants et tous les Saint-Loupiens désireux d’échanger calmement et constructivement.

Une opposition reine de la posture et de la démagogie !
Prenant la parole lors des conseils municipaux (cela nous avait manqué !!) ou lors de manifestations publiques pour tenter d’instrumentaliser le public présent, les groupes « Réunir Saint-Leu-la-Forêt » et « Décidons autrement Saint-Leu-la-Forêt », n’ont pas fait preuve de la même verve lorsque le projet de l’ilot de la Croix-Blanche leur fut présenté en commission Urbanisme, et en toute transparence. Pas une question ! Pas un mot ! Pas une observation ! Et après, ce sont les mêmes qui viennent, avec un sacré culot, nous donner des leçons de bonne gestion, de concertation et de démocratie. C’est une douce plaisanterie !
Quand on est élu(e), se revendiquer « apolitique » n’existe pas ! Il faut assumer son engagement, sa sensibilité et ses prises de position. L’opposition se réjouit enfin d’avoir « un os à ronger » alors que leurs piètres représentants entre absence aux commissions, mutisme, démagogie, posture électoraliste pensent déjà à 2020 !

Un esprit d’équipe
Loin de ces postures politiciennes lamentables visant à instrumentaliser l’actualité de notre ville, la majorité municipale réunie autour du maire, Sandra Billet, reste plus que jamais déterminée à défendre l’intérêt général et redoubler de pédagogie autour de notre projet de ville. C’est dans cet esprit que le budget 2018 voté il y a quelques semaines, dessine notre ambition à faire de Saint-Leu-la-Forêt, une ville toujours plus agréable à vivre.
Les prochaines semaines seront ponctuées de nombreuses manifestations, n’hésitez pas à vous y rendre et à y participer car c’est avec vous que Saint-Leu-la-Forêt avancera.

Bien fidèlement,
L’équipe «J’aime Saint-Leu»

Mars 2018

Budget 2018 : les investissements se poursuivent
Le mois de mars est traditionnellement marqué par le vote annuel du budget pour l’année en cours.

Depuis 10 ans maintenant, les taux d’imposition communaux n’ont pas augmenté, preuve que la volonté politique a encore du sens et fait foi en le respect de la parole donnée depuis 2008 !
Cette année et à titre d’exemples (non exhaustifs), les investissements se poursuivent et concerneront d’abord les bâtiments municipaux avec l’agrandissement de la crèche collective (350 000 €), l’aménagement du pôle médical (à l’angle de la rue de Verdun et de l’avenue des Diablots), la création d’un équipement sportif d’ensemble sur la plaine des Diablots  (200 000 €) ou encore rénovation de la mairie (500 000 €).

Les voiries qui font l’objet de rénovation massive depuis dix ans, sont rénovées au fur et à mesure et incontestablement contribuent à l’embellissement de notre ville. Cette année, sont programmées les rue du Rû, Gâteau, Paris, Hoche, Bonnet, Écoles, Aimond et Ermont.

Un budget qui sera présenté ce mois-ci en séance publique du conseil municipal et qui démontrera l’ambition déterminée de notre équipe à faire de Saint-Leu-la-Forêt, l’une des plus belles communes de notre département.

Opposition : quand le silence est d’or    
Après quatre années de silence et de désintérêt constant pour les affaires communales, voici le retour de l’opposition municipale ! On dirait que les prochaines élections municipales se préparent déjà et que les masques tombent ! Il ne suffit pas de faire semblant de s’intéresser aux problèmes de nos habitants, de brandir l’urbanisme à tout va et de distiller critiques et autres commentaires. 

Le projet communal dans son ensemble que nous défendons, sur lequel nous avons été élus puis réélus, s’articule sur l’amélioration du cadre de vie, la préservation de notre patrimoine et le développement de notre territoire à échelle raisonnée. Ce n’est rien de plus que cela, notre engagement est constant et notre action quotidienne au service des Saint-Loupiennes et des Saint-Loupiens.

Bien fidèlement,
L’équipe «J’aime Saint-Leu»

Janvier 2018

À l’aube de cette nouvelle année, il n’est pas inutile de regarder dans le rétroviseur afin de faire le point non exhaustif sur les opérations qui se sont déroulées dans notre commune au cours de ses douze derniers mois. En effet, « 2017 » fut une année fructueuse pour notre cité.
Réfection de la place Cyrille-Lecomte (place de la Gare), rue de la Marée, rue de Diane, chemin des Bretoux… Travaux d’entretien et de rénovation multiples dans toutes les écoles communales ou encore agrandissement de la Maison pour Tous, rénovation du gymnase Jean-Moulin, création d’un second terrain synthétique au stade des Andrésis, réhabilitation complète du mur d’enceinte du cimetière, etc.

Comme vous avez pu le constater depuis plus de neuf années, la priorité est donnée à l’investissement dans l’espace public et à l‘embellissement de la ville dans tous les quartiers.
La municipalité conduite par le maire, Sandra Billet, entourée de son équipe, proposera pour l’année qui débute un budget maîtrisé et ambitieux afin que nous puissions continuer à mettre en œuvre le programme de mandature sur lequel vous nous avez accordé votre confiance en mars 2014.

Nous agissons également dans un contexte budgétaire contraint où l’État tente d’asphyxier les collectivités territoriales alors que l’échelon communal demeure celui qui est le plus pertinent pour mener une multiplicité de politiques publiques de proximité. Par exemple, l’exonération et/ou la suppression de la taxe d’habitation promis par le président de la République est un sujet de préoccupation majeure et aura certainement un impact sur nos finances locales.
Depuis 2008, les taux d’imposition communaux sont restés inchangés et nous tiendrons le cap de cet engagement ! À Saint-Leu-la-Forêt, preuve a été faite de ne pas modifier le levier fiscal et continuer à investir durablement et massivement dans l’espace public.

Nous restons à votre écoute, n’hésitez pas à nous contacter si vous le désirez et nous vous redisons notre engagement total pour notre ville.
Chères Saint-Loupiennes, chers Saint-Loupiens, la liste « J’aime Saint-Leu » vous adresse ses meilleurs de santé, de bonheur, de prospérité et d’espérance à l’occasion de la nouvelle année.

La Liste «J’aime Saint-Leu »
www.jaimesaintleu.fr

Novembre 2017

Un nouveau maire et une équipe rassemblée

Depuis le 18 octobre dernier et à l’occasion d’un conseil municipal extraordinaire, Sandra Billet est la nouvelle maire de Saint-Leu-la-Forêt. Elle succède ainsi à Sébastien Meurant, en responsabilités depuis le 16 mars 2008, qui vient d’être élu sénateur et donc frappé par la loi du non-cumul des mandats. Cependant, il reste conseiller municipal, preuve de son attachement et de son engagement sans faille pour notre ville.

Sandra Billet est donc la nouvelle première magistrate de la commune et s’inscrit pleinement dans le mandat que les Saint-Loupiens nous ont confié en mars 2014 dès le premier tour des élections municipales.
Première femme maire de notre cité, Sandra Billet réussira ce nouveau challenge grâce à son engagement et à ses qualités remarquées mêlant écoute, bon sens, énergie et convictions. Elle fût durant trois ans, adjointe au maire aux côtés de Sébastien Meurant et a su indéniablement mener à bien la feuille de route qui lui avait été confiée. Demain comme hier, elle peut et pourra compter sur notre indéfectible soutien pour mener à bien sa nouvelle mission.

Le projet de mandature est d’abord porté par une équipe engagée et rassemblée autour d’une volonté commune : faire de Saint-Leu-la-Forêt, l’une des plus belles villes de notre département. D’ailleurs, cela se voit et l’investissement public n’a jamais été aussi important et touche tous les secteurs de notre cadre de vie (travaux, éducation, petite enfance, écoles, culture, associations, action sociale, etc.)

Demain sera le premier mot d’une nouvelle page à écrire : nous l’écrirons collectivement au service des habitants pour continuer à faire battre durablement le cœur vivant de notre belle commune.

Enfin, la liste majoritaire « J’aime Saint-Leu » souhaite rendre hommage à Sébastien Meurant, le féliciter chaleureusement pour sa brillante élection au Sénat et lui témoigner notre reconnaissance pour sa confiance et le travail « titanesque » accompli depuis plus de 9 ans. 

Bien fidèlement,
La Liste «J’aime Saint-Leu »
www.jaimesaintleu.fr

Septembre 2017

Une opposition… qui n’a rien à dire !

Comme vous avez pu le lire au fil des tribunes présentes dans ce magazine municipal, l’opposition « socialiste et apparentée » du groupe « Réunir Saint-Leu » n’a de cesse de se plaindre de ne pas être informée et que les affaires municipales sont traitées dans la plus grande opacité ! Heureusement que les commissions municipales se réunissent toujours en amont de chaque conseil municipal… mais encore faudrait-il que leurs membres fassent preuve d’assiduité ! Faute d’être actifs, ils sont devenus inaudibles !

Les collectivités territoriales : trahison présidentielle, acte I

Au cœur de l’été, après avoir réuni le Parlement en congrès puis avoir organisé la Conférence nationale des territoires où le chef de l’Etat avait promis de ne pas toucher les crédits alloués aux collectivités territoriales, voilà que la première trahison présidentielle éclate au grand jour : suppression des 300 millions d’euros de dotations étatiques aux collectivités, déjà provisionnées ! Dans la foulée, la nouvelle majorité parlementaire « en Marche » vote la suppression de la réserve parlementaire au motif bancal d’un système dit « clientéliste » : et tant pis pour les associations et les communes !

Un été de travaux pour une rentrée comme sur des roulettes !

Les congés estivaux s’achèvent et c’est déjà l’heure de la rentrée ! A Saint-Leu-la-Forêt, les deux mois passés ont été mis à profit notamment pour entretenir et rénover le patrimoine scolaire sans oublier de lancer et/ou de poursuivre les chantiers d’ampleur : toiture du gymnase Jean-Moulin, rénovation de la Maison Pour Tous, terrain synthétique des Andrésis, rue de Diane, etc. Bref, la majorité municipale conduite par le maire, Sébastien Meurant, continue d’investir massivement dans l’espace public afin d’améliorer votre cadre de vie et ce, pour tous les âges et dans tous les quartiers. C’est un travail conséquent, fruit d’une gestion rigoureuse qui aujourd’hui nous permet d’envisager un avenir plus serein.

Nous vous souhaitons une excellente rentrée et nous vous donnons rendez-vous, le samedi 9 septembre prochain pour le traditionnel Forum des associations.

Bien fidèlement,

Juillet 2017

Un nouveau chef de l’État

La dernière élection présidentielle a été marquée par l’élection du nouveau président de la République, Emmanuel Macron. Ce changement  de visage à la tête de notre pays s’est accompagné d’une franche et nette majorité parlementaire issues des élections législatives. Nous souhaitons donc « bonne chance » aux nouveaux élus de la République dont à Naïma Moutchou, nouvelle députée élue de la 4e circonscription du Val-d’Oise.
En attendant une vision claire sur le programme présidentiel, quel avenir pour nos collectivités et nos territoires ? Quid de la suppression de la taxe d’habitation et des réformes institutionnelles ? L’inquiétude est de mise à l’heure où il est essentiel de préserver le maillage territorial de nos collectivités incarné principalement par la commune et ses milliers d’élus locaux qui font battre le cœur de la Nation.

Réforme des rythmes scolaires

En attendant la publication du décret d’application, le maire, Sébastien Meurant et son équipe ont fait le choix du retour à la semaine de 4 jours dès le mois de septembre. L’ineptie de cette réforme des rythmes n’est plus à démontrer, la municipalité y a toujours été opposée compte-tenu que son bénéfice n’a jamais été prouvé et plus souvent décrié qu’autre chose ! Nous sommes dans l’attente de la validation de la direction académique des services de l’Education nationale.

La ville poursuit son embellissement

Depuis 9 ans maintenant, Saint-Leu-la-Forêt, la belle endormie s’est enfin réveillée sous l’impulsion de notre maire et de ses équipes. Cet été, les travaux se poursuivent dans tous les quartiers et notamment dans nos écoles afin d’accueillir les jeunes Saint-Loupiens dans des conditions optimales.

L’équipe municipale continue de préparer l’avenir et vous donne rendez-vous à la rentrée avec comme premier temps, le traditionnel Forum des associations.
Nous vous souhaitons un bel été à Saint-Leu-la-Forêt ou dans vos différents lieux de vacances.

Bien fidèlement,

L’équipe J’aime Saint-Leu
www.jaimesaintleu.fr 

Mai 2017

À  l’heure où nous écrivons cette tribune, nous ne connaissons pas encore le nom du nouveau président de la République. Cependant, il est certain que le nouveau locataire de l’Elysée aura de nombreux défis à relever pour notre pays.

L’opposition socialiste : zéro pointé !
Mensonges, désinformation, absences répétées : tel est le sombre tableau du groupe d’opposition socialiste « Réunir Saint-Leu-la-Forêt ». Se  trompant sur les chiffres et méconnaissant les dossiers locaux, les membres de cette piètre opposition  se complaisent à fustiger en permanence l’action de la majorité municipale.  
Pourtant, trois ans après notre élection, les résultats sont là et Saint-Leu-la-Forêt poursuit son embellissement et son développement.

Emprunts toxiques : Saint-Leu-la-Forêt vers le chemin de l’indemnisation ?
Après avoir bataillé face à la justice, dès 2009, pour dénoncer la nature illicite d’emprunts structurés dits toxiques, la ville de Saint-Leu-la-Forêt voit enfin sa ténacité récompensée ! À l’issue d’un quinquennat où la haute-finance a été particulièrement choyée, Sébastien Meurant, maire de Saint-Leu-la-Forêt se félicite de la dernière décision de justice qui condamne clairement les banques ayant commercialisé des prêts dont les taux d’intérêt sont alignés sur la parité Franc suisse/Euro.

En effet, après la condamnation de la banque en première instance, le 6 avril dernier, la Cour d’appel de Metz a de nouveau donné raison à tous les emprunteurs, estimant que tous les prêts litigieux étaient contraires à l’ordre public économique, en ce qu’ils imposaient aux emprunteurs de rembourser le prêt dans une devise étrangère. Les prêts recèlent ainsi un vice intrinsèque et sont, à ce titre, frappés d’une nullité absolue.

Par ailleurs, le 29 mars 2017, la Cour de cassation a également été amenée à se prononcer sur la licéité des prêts en franc suisse. Les effets combinés de ces décisions devraient faciliter les actions judiciaires en rapport avec tous les types de  financement en franc suisse. Par conséquent, les emprunteurs concernés par ces crédits toxiques devraient pouvoir prétendre à une indemnisation. Une excellente nouvelle pour Saint-Leu-la-Forêt et pour tous les justiciables !

Nous continuerons à défendre les intérêts de la ville et de tous les habitants car c’est avant tout une question de justice !

L’équipe J’aime Saint-Leu
www.jaimesaintleu.fr  


Mars 2017

2014-2017 : trois ans d’actions concrètes pour les Saint-Loupiens

Le 23 mars 2014, la liste « J’aime Saint-Leu » conduite par Sébastien Meurant, maire sortant et candidat à sa succession, remportait les élections municipales dès le 1er tour avec 53,14 % des suffrages exprimés, permettant ainsi à 26 colistiers de prendre leurs fonctions au sein de la nouvelle assemblée municipale.

Une équipe rassemblée pour servir la cause commune et l’intérêt général car comme vous, nous aimons passionnément notre ville !

En ce mois de mars 2017, nous abordons le mi-mandat. L’occasion de jeter un coup d’œil dans le rétroviseur en constatant qu’une large partie de notre programme de campagne a été réalisé : vidéo-protection, réfection de la voirie et des espaces publics, mise aux normes et embellissement du patrimoine communal (écoles, lieux historiques, bâtiments publics, etc.), mise en route d’une crèche collective, révision du Plan local d‘urbanisme dans la perspective de « Saint-Leu 2030 », rénovation du pôle de la gare et ses alentours, ré-exploitation de l’eau saint-loupienne, mise en œuvre du projet éducatif municipal… un inventaire à la « Prévert », très loin d’être exhaustif !

Élément majeur : la non-augmentation des taux communaux d’imposition depuis 2008 ! En ces temps inédits de rigueur budgétaire auxquels les collectivités territoriales n’échappent pas, il s’agit d’une véritable gageure ! Par ailleurs, la maîtrise de la masse salariale constitue un effort important pour l’administration communale : de 250 agents en  2008, la ville en compte désormais 192… sans pour autant affecter la qualité rendue du service public de proximité.
Dans la continuité de notre action commune depuis 3 ans, 2017 sera également une année de concrétisation de projets : rénovation et agrandissement de la Maison pour tous, requalification du quartier des Diablots (vers un éco-quartier), rénovation du centre-ville (côté îlot de la Croix-Blanche)…

Vous le constatez jour après jour, dans chaque quartier, des projets moteurs visent à faire battre durablement le cœur de notre cité.

Vous pouvez compter sur nous pour poursuivre notre action collective avec passion et détermination.

Bien fidèlement,

L’équipe J’aime Saint-Leu
www.jaimesaintleu.fr

Janvier 2017

Hollande ou la débâcle annoncée

Le Président François Hollande pris d’un éclair de lucidité le 1er décembre dernier, depuis son élection en 2012, a annoncé ne pas vouloir « être candidat à l’élection présidentielle, au renouvellement donc de mon mandat ».  Une bonne nouvelle pour notre pays si ce n’est de constater le bilan calamiteux et catastrophique des socialistes et de leurs alliés après cinq années de décisions iniques et irresponsables ! L’alternance politique apparaît comme un devoir sur le chemin du redressement national !

Et à Saint-Leu-la-Forêt…

L’opposition socialiste locale absente des commissions ou encore du dernier conseil municipal ( !) continuent à jouer les donneurs de leçons et à faire passer notre maire pour un vilain bâtisseur qui construit à tout va ! Mais dans le même temps, nos opposants oublient de rappeler les effets dévastateurs et obligatoires des lois Duflot depuis 2012 ! Mémoire sélective quand tu nous tiens…

Bonne année 2017 !

La liste « J’aime Saint-Leu » composée des 26 élus du groupe de la majorité municipale, réélue dès le 1er tour en mars 2014 vous adresse tous ses vœux de bonheur, de santé, de réussite et d’espérance à l’occasion de la nouvelle année.

2017 sera une année pleine d’avancées pour tous les Saint-Loupiens et ce nouveau magazine municipal vous donne toute la mesure de l’ambition que nous portons pour vous et notre belle cité.

Près de trois années après notre élection, nous continuons à mettre en œuvre le programme de la mandature sur lequel vous nous avez élus pour faire de Saint-Leu-la-Forêt, un territoire toujours plus recherché et agréable à vivre.

Belle et heureuse année 2017 !
Bien fidèlement,

L’équipe J’aime Saint-Leu
www.jaimesaintleu.fr

 

Novembre 2016

Emprunts toxiques : la ville se bat au nom de l’intérêt général

Contractés en 2007 pour une durée de 25 ans et hérités de l’ex-municipalité en 2008 par la nouvelle équipe municipale élue, les emprunts structurés, dits « toxiques » sont un véritable poison financier pour notre collectivité ! Pas moins de 8 millions d’euros ont été souscrits avec un taux variable - en toute connaissance de cause auprès de Dexia, la banque spécialisée dans le financement des collectivités territoriales.

Le 6 juin 2014, première victoire ! Après des mois de procédures judiciaires, la ville de Saint-Leu-la-Forêt gagne en première instance son procès lorsque la 6e chambre du TGI de Nanterre (92) rend un jugement favorable envers la collectivité. Dexia fait alors « appel » de la décision.

Ce n’était pas sans compter sur le cynisme du gouvernement socialiste et de sa majorité parlementaire : l’Etat, aujourd’hui actionnaire de Dexia à hauteur de 44 %  et à 75 % d'une de ses ex-filiales, la Caisse de financement locale (SFIL) a fait voter par le Sénat, au cours de l’été 2014, un projet de loi qui entérine rétroactivement certains contrats de prêts structurés susceptibles d’être contestés devant la justice. Un véritable scandale d’État passé sous silence par les médias !

Le maire de Saint-Leu-la-Forêt réagissait alors : «en s’autoamnistiant pareillement, l’État, par la voix du président n’a jamais été aussi éloigné du leitmotiv de campagne « l’ennemi c’est la finance » ! Bien au contraire, pour échapper aux 17 milliards qu’il risque de perdre, l’État se désengage sans état d’âme au nom des finances publiques (qui sont aussi les nôtres !), au risque de voir nombre de collectivités totalement asphyxiées.

Une occasion rêvée pour « Réunir Saint-Leu » de se réjouir et de désinformer publiquement !

En septembre dernier, la ville a été déboutée en appel… et se pourvoit naturellement, auprès de la Cour de cassation !

Cependant, le groupe « J’aime Saint-Leu », du nom de la liste de la majorité municipale conduite par le maire, Sébastien Meurant ; ne peut pas tout laisser dire !

Le groupe socialiste « Réunir Saint-Leu » se montre une nouvelle fois indigne et irresponsable par ses prises de position aléatoires au regard de l’actualité ! Surfez sur le web et vous en aurez pour votre compte !

Le maire, Sébastien Meurant, a refusé le fonds de soutien et il l’assume ! Qu’auriez-vous dit si rien n’avait été entrepris pour qu’une réelle et équitable justice soit rendue ? Vous, les donneurs de leçons, absents du terrain et des réalités locales, qui avaient soutenu le président « normal », « ennemi de la finance », devriez peser vos prises de position publiques !

Bien fidèlement,

La liste « J’aime Saint-Leu »
www.jaimesaintleu.fr

 

Septembre 2016

Une rentrée du bon pied !
Après une accalmie estivale, l’heure de la rentrée a déjà sonné ! À Saint-Leu-la-Forêt (comme partout en France), les jeunes saint-loupiens vont retrouver les bancs de l’école pour une nouvelle année scolaire tandis que les plus grands regagneront le lieu de leurs activités professionnelles. 

Un temps de pause salutaire après des mois agités puisque dans notre ville, les activités ne sont pas arrêtées - marquées notamment par le succès de l’ouverture de l’Espace municipal de la jeunesse (EMJ), rue du Château, par la première édition musicale des « Classes du Rock », place de la Croix-Blanche ou encore par l’investissement remarqué de nos jeunes à l’occasion des chantiers du même nom !

Côté travaux, la ville continue à investir durablement dans l’embellissement et l’entretien de tous les bâtiments communaux avec par exemple, les traditionnels chantiers estivaux dans nos écoles (Foch, Jacques-Prévert, etc.) afin de permettre la réussite quotidienne des enfants dans des conditions optimales ! Mais plus généralement, faire de Saint-Leu-la-Forêt, un territoire toujours plus recherché et attractif !

Ah... Réunir Saint-Leu !
Toujours pas plus présents dans notre ville, le groupe d’opposition socialiste et divers gauche « Réunir Saint-Leu-la-Forêt » ne fait pas preuve d’une très grande assiduité en commissions municipales ! Ces dites-commissions (soit dit en passant) servent à présenter les différents dossiers à l’ordre du jour du prochain conseil municipal ! Quelle honte alors d’entendre lors de la séance publique du 28 juin dernier, que le budget supplémentaire et les comptes associés « manquent de transparence » ! Ils osent tout, reconnaissent ouvertement ne pas avoir pris connaissance du PLU car le document était trop volumineux et les délais trop courts (pourtant prévus par la Loi !)
---
La majorité municipale rassemblée autour de notre maire, poursuit son travail et la mise en œuvre du programme pour lequel nous avons été élus en mars 2014.

Nous vous souhaitons une belle et agréable rentrée !

Bien fidèlement,

L’équipe J’aime Saint-Leu www.jaimesaintleu.fr

Juillet 2016

Soutien à nos forces de sécurité intérieure
Plus que jamais et au regard du climat de défiance actuel et de chienlit généralisée, nous profitons de ces quelques lignes pour témoigner notre reconnaissance et notre gratitude à l’ensemble de nos forces de sécurité intérieure : policiers municipaux, policiers nationaux, gendarmes, sapeurs-pompiers, douaniers, militaires, médecins, infirmiers, etc. Qu’ils soient garant de l’ordre, du droit, de la protection, du secours ou de l’incendie, ces femmes et ces hommes incarnent notre République !

Une cité bien vivante
C’est avec plaisir et enthousiasme que nous accueillons régulièrement de nouveaux habitants, des femmes et des hommes, actifs ou retraités, qui ont fait le choix de venir s’installer à Saint-Leu-la-Forêt pour y trouver un cadre de vie agréable ainsi qu’une large palette de tous les services disponibles. Cela fait parti de notre politique publique locale : maintenir un seuil de population acceptable dans une cité à taille humaine afin de garantir la pérennité de nos services publics car n’en déplaise à certains, notre ville demeure un territoire toujours plus recherché et attractif !

L’heure de l’été
Après une année sous le signe de l’action publique dans tous les quartiers, l’heure de la pause estivale a sonné ! Mais pas pour tout le monde ni même dans notre ville où les animations continueront de battre leur plein au cours des prochaines semaines et les travaux, petits et grands, vont pouvoir se dérouler au cours d’une période propice à l’amélioration du cadre de vie, principalement dans nos écoles communales qui seront fin prêtes pour accueillir les jeunes saint-loupiens, dès le mois de septembre. Enfin, saluons l’engagement de notre personnel communal qui assure la continuité du service public.
Nous vous souhaitons un très bel été à Saint-Leu-la-Forêt ou dans vos différents lieux de villégiature !

Bien fidèlement,

L’équipe J’aime Saint-Leu www.jaimesaintleu.fr

Mai 2016

Toujours plus d’investissements et dans tous les quartiers
Malgré la baisse continue et désastreuse des dotations de l’État et la volonté tenace de stabiliser vos taux d’impôts communaux depuis 8 ans maintenant, notre ville poursuit sa trajectoire vertueuse et ambitionne jour après jour, d’améliorer votre vie quotidienne. Pour preuves, les nombreux investissements engagés depuis notre élection en mars 2014 : dans les écoles, les bâtiments communaux, au cœur de nos espaces publics avec notamment la réfection massive des routes et l’accentuation du fleurissement pour une ville encore plus agréable à vivre.


Une ville qui a le cœur qui bat !
Il s’en passe des choses à Saint-Leu : culture, éducation, sport, développement économique, etc. : les animations ne manquent pas dans notre territoire et nous vous invitons naturellement à y prendre part ! Souvenez-vous par exemple du succès de la seconde édition du carnaval malgré quelques pluies éparses, les participants nombreux ont été les acteurs de l’animation communale. C’est aussi grâce à la volonté politique du maire, Sébastien Meurant et la passion d’habitants, que l’eau saint-loupienne pourrait un jour, refaire surface.


Le devoir de mémoire plus que jamais nécessaire
Dans un autre registre, nous rappelons aux générations futures combien il est important de se souvenir du sacrifice de nos aînés pour qu’aujourd’hui nous puissions vivre libre et en paix. Outre les traditionnels 8 mai et 18 juin, nous commémorerons le 29 mai à 11 heures au cœur du cimetière communal, le centenaire de la bataille de Verdun : une cérémonie singulière organisée dans le cadre du souvenir national de la Première Guerre mondiale. L’occasion de se souvenir du sacrifice des enfants de Saint-Leu-la-Forêt, morts pour la France. Tous les Saint-Loupiens, jeunes et adultes, sont invités à s’associer à ce devoir de mémoire.


Bien fidèlement,

L’équipe J’aime Saint-Leu
www.jaimesaintleu.fr

 

Mars 2016

Une ville qui avance
Après le vote de l’exercice budgétaire  2016, sans nouvelle augmentation de la fiscalité communale depuis 2008, la majorité municipale a acté notamment un budget d’investissements ambitieux et à la hauteur des attentes des Saint-Loupiens. Jugez par vous-même, les travaux de voirie (enfouissement des réseaux, assainissement, enrobés, etc.) se poursuivent : avenue du Parc, chemin des Bretoux, rue Jacques Prévert, rue des Neaux, rue Michelet, rue de la Marée… Le CSL « Les Dourdains » voit sa toiture entièrement changée tandis que les projets de la Maison pour Tous et du futur parc des sports se finalisent. Une ville qui avance, jour après jour et dans tous les quartiers.

Saint-Leu-la-Forêt, future « Ville d’art et d’histoire » ?
Notre commune est candidate à l’obtention du label « Ville d’art et d’histoire » dont seule Pontoise et le Parc naturel régional du Vexin détiennent la prestigieuse distinction dans notre département (et seulement 184 villes en France). Saint-Leu-La-Forêt a réellement tous les atouts pour faire valoir ses plus belles qualités : un long travail de coordination, de recherches et d’actions en perspective. Mettons notre énergie collective au service de notre belle cité : elle en vaut bien la peine !

Les vœux des socialistes
A défaut d’être sur le terrain et de faire le « job », nos socialistes locaux nous ont offert une pathétique vidéo à l’occasion des vœux de la nouvelle année. Parmi les bons vœux : reprendre le sport, arrêter de fumer ou encore devenir président des États-Unis (si ! on vous jure !). Cela fait doucement rire quand on connaît l’assiduité et l’investissement municipal de ces élus de la minorité qui ne cessent de parler d’écoute, de concertation, de transparence, etc. Mais par contre, incapables d’assurer une présence républicaine lors de la dernière cérémonie du 11 novembre.

Bien fidèlement,

L’équipe J’aime Saint-Leu
www.jaimesaintleu.fr

Janvier 2016

Réunions publiques, horizon 2030 : les socialistes, niveau zéro
« Construire, pas construire, là…pas là ! » : si vous attendiez des propositions et des idées claires de la part de nos piètres opposants socialistes, c’est raté ! Aucune proposition à part critiquer sans cesse notre maire. Il faut le reconnaître, ils sont les premiers du podium tout registre confondu ! Pendant ce temps-là, la majorité municipale en responsabilité continue ardemment de travailler pour le bien commun et pour tous les Saint-Loupiens.

Où sont passés les socialistes ? (bis)
Malgré leurs absences répétées sur la place publique, ils continuent à hurler ! A défaut d’avoir été présents le 16 novembre dernier à l’occasion de la minute de silence organisée place de la Mairie suite aux terribles attentats du 13 novembre, ils avaient récidivé deux jours plus tôt, le 11 novembre à l’occasion de la commémoration de l’Armistice de la Grande Guerre et à l’hommage rendu à tous les soldats morts pour la France. Faute de représentant, ce sont deux enfants qui ont alors déposé la gerbe du député. Du jamais vu dans notre commune, le jour d’une commémoration ! Quelle honte ! Dans le même registre, sur les 8 conseils communautaires Val-et-Forêt de 2015, que dire des 6 absences du chef de file du groupe « Réunir Saint-Leu » ? Les Saint-Loupiens attendent mieux de leurs représentants, même de l’opposition !

Félicitations Présidente !
Le 13 décembre dernier, à l’issue du second tour des élections régionales franciliennes, c’est Valérie Pécresse qui a été élue présidente de la région Île-de-France, mettant ainsi un terme à 17 années de gestion socialo-écolo-communiste ! Une victoire nette et sans bavure qui dans notre ville, l’a placé en tête du scrutin avec 47,58 % des suffrages exprimés ! A Saint-Leu-la-Forêt comme ailleurs, nous attendons désormais des actes forts de l’assemblée régionale en terme d’infrastructures routières, de développement économique, de modernisation des transports, de rénovation des lycées et bien entendu, d’aides aux communes !
A l’aube de cette nouvelle année, nous vous adressons nos meilleurs vœux de santé, de bonheur mais surtout de réussite dans vos entreprises personnelles et professionnelles !

Bien fidèlement,

L’équipe J’aime Saint-Leu
www.jaimesaintleu.fr

 

Novembre 2015

Alors que le Président « normal » continue à enfumer les Français avec des promesses qui n’en finissent plus et des mensonges permanents qui contribuent à discréditer un peu plus encore l’action publique, nos socialistes locaux continuent eux-aussi à enfumer celles et ceux qui veulent bien (encore) les entendre ! Désinformation, approximations, polémiques ridicules, mensonges : ils sont aux avant-postes, prêts à tout pour tenter (en vain !) d’incarner une opposition « constructive » qui n’en finit plus de comptabiliser les effets « pschiiiit ».

Pathétiques justifications
Ils justifient tout : leur vote « pour », « contre » et même leur abstention ! A les lire, ils chercheraient à se rassurer, à démontrer leur intelligence, à approuver quand cela est juste et à s’opposer quand cela ne leur convient pas. Risibles et pathétiques, tels sont chacun de leurs écrits tentant des jeux de mots qui font « flops » et qui caractérisent leur propre bêtise…et leur absence totale d’idées et de propositions.

Où sont passés les socialistes ?
Unique angle d’attaque, l’urbanisme ! Là où il y aura du béton frais, vous trouverez les socialistes saint-loupiens ! Additionner le nombre de logements en cours de construction afin d‘amplifier l’effet de masse et nuire à la cohésion sociale de la commune, voilà ce à quoi ils en sont réduits ! Par contre, n’attendez pas d’eux, un semblant d’honnêteté intellectuelle : aucune indignation contre la loi SRU et les 25 % de logements sociaux (et les 200 000 euros d’amende payés par la ville chaque année !), aucune indignation sur la loi ALUR et ses effets terribles pour nos territoires, aucune indignation contre les coups répétés portés aux collectivités par le gouvernement en responsabilité ! Rien… silence dans les rangs !

Une majorité municipale au service de l’intérêt général
La majorité conduite par le maire, Sébastien Meurant, continue à mettre en œuvre le programme de la mandature pour lequel vous nous avez élus dès le 1er tour, en mars 2014. Dernier événement en date : la rénovation complète du marché couvert construit en 1965 : plus fonctionnel, mieux adapté et plus utile encore aux commerçants et à tous les Saint-Loupiens.
Avec un peu d’avance, nous vous souhaitons d’agréables fêtes de Noël et de fin d’année, dans la joie, l’amour et le bonheur d’être entourés de vos familles, proches et amis.

Bien fidèlement,

L’équipe J’aime Saint-Leu
www.jaimesaintleu.fr

 

Septembre 2015

La foire aux mensonges bat son plein

Quand ce n’est pas le coût faussé du nouvel accueil de la Châtaigneraie, inauguré en juin dernier, c’est au tour du coût total du futur espace des services techniques d’être l’objet de mensonges de la part du groupe « Réunir Saint-Leu ».  Fâchés avec les chiffres, ils oublient durablement que la politique se fait avec le sens des réalités…
A la manœuvre, nos socialistes locaux, à défaut d’assumer leurs rôles de premier opposant, s’enlisent dans des pseudo-combats, flairant « la bonne occasion » d’attaquer le maire et sa majorité, soudés, à leurs grands regrets ! Que dire de leur précédente tribune où ils s’indignent contre les prises de position affirmées du maire contre les folies du gouvernement en responsabilité et du président de la République… qu’ils ont, soit dit en passant, soutenus ardemment (roses à la main !) lors de son élection en 2012 !
La gestion financière municipale appelle au bon sens et à la responsabilité : les données comptables sont publiques et chacun d’entre nous peut les consulter. C’est alors que vous pourrez constater des comptes à l’équilibre et qui n’ont fait appel à aucune levée d’impôts locaux supplémentaires depuis 2008 !!
Le devoir de mémoire ne semble pas être leur priorité quand on sait que le 8 mai, seul un élu (désormais démissionnaire) était présent… sans oublier la cérémonie du 14 juillet dernier où il n’y en avait aucun !

L’heure de toutes les rentrées

Après l’accalmie estivale, il est temps de démarrer une nouvelle saison. De nombreux travaux ont pu être effectués au cours des deux derniers mois à l’image de notre marché qui s’offre une nouvelle jeunesse ou encore l’entretien courant et nécessaire des écoles communales, fin prêtes à accueillir les jeunes Saint-Loupiens pour une nouvelle année scolaire que nous leur souhaitons pleine de réussite ! Par ailleurs, les investissements se poursuivent aux quatre coins de la ville afin d’améliorer la vie quotidienne de chacun et de préserver notre cadre de vie, tant recherché par ailleurs.
Nous vous souhaitons une belle et agréable rentrée 2015,

Bien fidèlement,

L’équipe J’aime Saint-Leu
www.jaimesaintleu.fr

 

Juillet 2015

Châtaigneraie : livrée et inaugurée !

Le samedi 20 juin dernier, la municipalité inaugurait le nouvel espace d'accueil de la Châtaigneraie : un nouveau bâtiment en bois sorti de terre, à destination des jeunes saint-loupiens qui y seront désormais accueillis en dehors du temps scolaire. Saluons la présence d'Émilie lvandekics, vice-présidente du Conseil départemental du Val-d'Oise. En effet, cette infrastructure a été financée notamment grâce aux contributions du département...et de la région, qui, elle, n'a pas jugé utile de dépêcher un de ses représentants ! Quant à nos socialistes locaux, toujours fâchés avec les chiffres, ils indiquaient avec aplomb dans un de leurs précédents écrits « que le budget initial du projet avait doublé» : FAUX ! Coût total TTC : 438000€ !

Un maire et sa majorité, au combat !

Les temps sont très difficiles pour les collectivités territoriales de notre pays à l'image des villages et communes qui incarnent le maillon essentiel de la proximité pour l'ensemble des populations. A Saint-Leu-la-Forêt, la majorité municipale Fait «bloc » autour du maire, Sébastien Meurant. Clair dans ses choix assumés, dynamique et résolument engagé pour défendre notre ville malgré un contexte économique et institutionnel inédit, Sébastien Meurant, soutenu par sa majorité, poursuit son objectif premier : l'amélioration de la vie quotidienne des Saint-Loupiens... dans l'intérêt général!

Saint-Leu-la-Forêt à l'heure d'été

Fin de l'école pour les plus jeunes, résultats d'examens pour les ados et vacances pour les adultes ... un beau programme en perspective à l'aube de la trêve estivale. Notre belle cité ne s'éteint pas pour autant car c'est ainsi l'occasion de profiter de cette accalmie passagère pour poursuivre les travaux : dans les écoles, sur nos routes à l'image du chemin des Bretoux ou encore au marché avec un important chantier de modernisation et d'accessibilité qui sera fin prêt pour la rentrée ! Saluons par ailleurs, l'engagement du personnel communal qui assure la continuité du service public et contribue aussi à l'embellissement de notre commune! Nous vous souhaitons un bel été et passez de très agréables vacances dans vos différents lieux de villégiature.

Bien fidèlement,

L’équipe J’aime Saint-Leu
www.jaimesaintleu.fr

 

Mai 2015

Élections départementales : une victoire historique

A l’issue du second tour des élections départementales du 29 mars dernier, 16 des 21 nouveaux cantons valdoisiens ont très largement élus des candidats de la droite et du centre… à l’image du canton de Domont dont notre ville fait partie. Félicitations à notre maire, Sébastien Meurant et à Émilie Ivandekics, adjointe au maire de Domont, nos deux nouveaux conseillers départementaux ! Élus avec 72 % des suffrages exprimés, ils continueront d’incarner la force de la proximité  et agiront sans conteste, avec égalité et transparence pour les 11 communes de notre canton.

L’opposition aux abonnées absentes !

Manquant à ses obligations pourtant prévues par la Loi, tous les élus socialistes du groupe « Réunir Saint-Leu-la-Forêt » n’ont pas jugé utile, compte tenu de l’élimination de leur parti dès le premier tour, de tenir les bureaux de vote le 29 mars dernier. Occasion manquée : quelle irresponsabilité à celles et ceux qui sont si prompt à nous donner continuellement des leçons de morales… quand d’autres élus minoritaires ont « oublié » de venir voter lors du second tour qui opposait l’UMP au Front national ! Vous disiez « Front républicain » ? Foutaise !

2015 : aucune augmentation des impôts communaux !

Le 31 mars dernier, le Conseil municipal a voté pour la 8e année consécutive, la non-augmentation des impôts locaux (du ressort de la commune), à savoir : la taxe d’habitation (16,86 %), la taxe sur le foncier bâti (19,83 %) et la taxe sur le foncier non bâti (98,12 %). Une prouesse remarquée quand on sait que la Dotation globale de fonctionnement (DGF) attribuée à notre commune par l’État, diminuait encore de 326 000 euros cette année. Malgré un contexte difficile, la majorité municipale poursuit ses investissements ambitieux pour les Saint-Loupiens  avec pour premier objectif, l’amélioration de votre vie quotidienne.

Bien fidèlement,

L’équipe J’aime Saint-Leu
www.jaimesaintleu.fr

Mars 2015

Pas d’augmentation des impôts locaux

Cette ligne sera le marqueur de la mandature nouvellement élue en mars 2014 à l’image du tempo donné par le maire, Sébastien Meurant depuis huit années consécutives. Le dernier conseil municipal a vu le vote du budget 2015. Un exercice périlleux tant les charges qui pèsent sur les collectivités sont de plus en plus contraignantes. Néanmoins, la majorité en responsabilité a dégagé de nombreux projets d’investissements pour tous les Saint-Loupiens : un nouvel accueil de loisirs à la Châtaigneraie, 600m² d’espaces nouveaux pour la Maison pour tous, un nouveau terrain multi-activités, la réfection de voiries et l’enfouissement des réseaux… Bref, de l’action dans tous les quartiers !


Une opposition médiocre et essoufflée

Que penser de l’attitude de l’opposition socialiste saint-loupienne lorsque lors du dernier conseil municipal le 15 janvier, leurs membres n’ont pas jugé utile d’interroger le maire sur le budget 2015. AUCUNE question quant aux orientations prises par la majorité municipale tandis que « Réunir Saint-Leu » préfère débriefer en vidéo l’ordre du jour sur son site internet. Étrange façon de faire de la politique…utilement et constructivement ! Un fait de plus pour une opposition qui ne cesse de briller par sa méconnaissance des réalités de notre ville et son incompétence crasse à incarner une alternative sérieuse.

Accomplissez votre devoir citoyen le 22 mars

Très peu médiatisées et c’est à déplorer pour notre démocratie, les élections départementales

share
Octobre
  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  •  
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31
  •  
  •  
  •  
 

Mairie

52, rue du Général Leclerc

95320 Saint-Leu-La-Forêt

tous les contacts