+ - a
Vous êtes ici: Page d'accueil » Actualités » Sport et culture » Joséphine, mon Amour
share

Joséphine, mon Amour

Fin mai 1814. Seule, l’impératrice Joséphine a la fièvre. Elle se remet difficilement d’un mauvais rhume. Dans son délire, Joséphine s’adresse à l’empereur Bonaparte déchu comme s’ils avaient rendez-vous, alors que celui-ci est déjà exilé sur l’île d’Elbe. Elle convoque le passé où ensemble, la vie de couple avait été orageuse, mais ensemble, le soleil brillait !

Passionnée d’histoire, Christine Bussière a une tendresse particulière pour Joséphine, femme pleine de charme et de passion, une amoureuse blessée, dont la vie bascule lorsque l’empereur abdique en avril 1814. Elle a alors imaginé les dernières heures de l’impératrice, durant lesquelles, prise de fièvre, elle remonte le temps de son existence avec l’homme qu’elle a aimé le général Bonaparte dans un monologue irrémédiablement forcé.

La note olfactive est venue en cours d’écriture, comme un jeu, puis s’est concrétisée lorsque Christine Bussière a rencontré le parfumeur Marc-Antoine Corticchiato, créateur de Parfum d’Empire, une des plus belles maisons de parfum actuelles. Son «Eau Suave», bouquet de rose thé très opulent, aux notes chyprées et musquées, accompagne les dernières paroles imaginaires de Joséphine.

Pièce de théâtre avec Christine Bussière - Mise en scène Armelin Stach

Gratuit, sur réservation uniquement, au  01 30 40 22 88

share
Août
  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  •  
  •  
  •  
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31
  •  
 

Mairie

52, rue du Général Leclerc

95320 Saint-Leu-La-Forêt

tous les contacts