+ - a
Vous êtes ici: Page d'accueil » Actualités » Vie municipale » Charles Juchs, soldat «Mort pour la France»
share

Charles Juchs, soldat «Mort pour la France»

Prisonnier de guerre en septembre 1914, rapatrié le 24 juillet 1918, démobilisé le 31 juillet 1919, Charles Juchs contracta malheureusement en service commandé une tuberculose pulmonaire, cause reconnue de son décès survenu le 12 mai 1941 à Saint-Leu-la-Forêt.

C’est au titre de ce considérant médical et conformément à la Loi, que la mention «Mort pour la France» lui a été attribuée à titre posthume le 3 juillet 1958 par décision du 1er Bureau «état civil et recherches» du ministère des Anciens combattants. Le nom de ce soldat «Mort pour la France» aurait dû, de fait, figurer sur le monument aux morts de la ville de naissance ou du dernier domicile connu.

Contacté par son petit-fils Joël Fuchs, Loïc Drouin, conseiller municipal délégué à la Communication et la Promotion de la Ville s’est alors saisi du dossier. Après un travail fructueux avec Véronique Lefèvre, directrice départementale de l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre pour le Val-d’Oise, le nom de Charles Juchs a été gravé sur l’un des versants du monument aux morts situé dans le cimetière communal.

C’est la fin d’un oubli et du combat de son petit-fils, Joël Juchs.

share
Juillet
  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  •  
  •  
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31
  •  
  •  
 

Mairie

52, rue du Général Leclerc

95320 Saint-Leu-La-Forêt

tous les contacts