+ - a
Vous êtes ici: Page d'accueil » Actualités » Environnement » 2020 : L’Agenda 21 est devant nous
share

2020 : L’Agenda 21 est devant nous 

Le 17 décembre dernier, en approuvant les onze défis qui seront le socle de l’Agenda 21 mis en place au printemps prochain, l’essentiel des élus a clairement tracé le chemin du plan d’action en cours, véritable genèse de l’application concrète du développement durable communal qui doit concilier les objectifs économiques, sociaux et environnementaux, par des politiques qui se renforceront mutuellement.
Ses onze défis, un peu comme les douze commandements, ont valeur de recommandations comportementales censées converger vers un seul et même objectif. Sauf que l’objectif Agenda 21 partagé ne prévoit aucune disposition sentencieuse envers celle et ceux qui ne se sentent pas concernés !

Une concertation continue

La ville attachée au principe de démocratie participative a souhaité mettre en place le processus d’Agenda 21 avec tous les Saint-Loupiens, dans une concertation continue. Après une première phase de consultation constructive consacrée au diagnostic qui courait de mars à avril, les groupes de quartiers ont été à nouveau sollicités en octobre et novembre pour réfléchir au plan d’actions à mettre en place pour le futur Agenda 21 communal.
Cette nouvelle consultation a permis de mettre en lumière une identification claire des défis souhaités par les participants qui, tout en faisant valoir des souhaits concrets en rapport avec la typologie de leur quartiers, ont démontré une belle cohésion de centres d’intérêt. Ainsi, le défi «Préserver et développer les espaces naturels» a été plébiscité par les quatre groupes de quartier.

11 défis à relever !

Onze défis ont ainsi été arrêtés regroupés autour de 3 piliers fondamentaux, 3 cœurs d’action à valoriser, mettant l’accent sur la recherche d’un équilibre entre :
- la préservation de l’environnement (forêt et jardin à portée de main),
- la cohésion sociale (ville solidaire et animée : les Saints-Loupiens au cœur des échanges),
- et le développement économique (ville éco-dynamique : mobilités apaisées et attractivité des activités).

Pilier n°1 : Ville nature - forêt et jardin à portée de main
La ville de Saint-Leu-la-Forêt bénéficie d’un cadre de vie remarquable, entre patrimoine historique et espace naturel.
Cette nature, qu’elle soit exceptionnelle ou plus ordinaire, mérite d’être mieux connue avec le concours d’un Agenda 21 qui porte l’objectif de développer la biodiversité et de renforcer le lien entre les espaces naturels.
Par ailleurs, l’eau symbole historique de la ville, doit être impérativement économisée et valorisée.

Liste des défis (au nombre de 3) :

  • Préserver et développer les espaces naturels,
  • Connaître, protéger et favoriser la biodiversité,
  • Economiser et valoriser la ressource en eau.


Pilier n°2 : Ville solidaire et animée - les Saints-Loupiens au cœur des échanges
L’Agenda 21 saint-loupien souhaite renforcer les services et animations existants en initiant des actions qui s’orienteront également vers le développement des liens entre les Saint-Loupiens : notamment le lien intergénérationnel en mettant en place des échanges réguliers et facilités, qu’ils soient humains ou matériels.

Liste des défis (au nombre de 4) :

  • Requalifier et redynamiser le quartier des Diablots,
  • Mieux consommer et valoriser les déchets,
  • Renforcer les liens entre les Saint-Loupiens,
  • Elargir l’offre de services à tous les publics.

Pilier n°3 : Ville éco-dynamique - mobilités apaisées et attractivité des activités
La ville jouit d’une attractivité certaine, renforcée pas son cadre de vie et son accessibilité ferroviaire. Reste que pour une grande majorité de Saint-Loupiens, la voiture est néanmoins nécessaire. L’objectif reposant sur l’enjeu climatique est donc de conserver un dynamisme dans les déplacements des Saint-Loupiens tout en préservant un cadre agréable, en repensant les mobilités et la place de l’automobile.
Il s’agit aussi de favoriser un aménagement éco-responsable à travers les nouvelles constructions et d’inciter tous les acteurs de la ville à s’engager vers l’éco-responsabilité.

Liste des défis (au nombre de 4) :

  • Développer les mobilités douces et actives,
  • Repenser la place de l’automobile,
  • Favoriser un aménagement éco-responsable,
  • Promouvoir des commerces et des entreprises éco-responsables.

Il est à noter que 400 enfants issus de l’école élémentaire et du collège ont également, dans le cadre du projet «Une planète pour tous», choisi leur défi préféré.
Une manière d’associer toutes les composantes de la population saint-loupienne à la stratégie de l’Agenda 21 dont la présentation est programmée pour la prochaine semaine européenne du développement durable qui aura lieu du 30 mai au 5 juin 2020. 

Aujourd’hui, c’est essentiellement à l’échelle des territoires que les problèmes de développement durable sont perçus et c’est sans doute également là qu’ils peuvent trouver des solutions à la fois équitables et démocratiques. 

Dès lors, avec le cabinet Vizea, en charge de l’élaboration de l’agenda communal, la ville se mobilise pour mettre en place la stratégie de développement durable la plus efficiente qui se déclinera en un plan d’action opérationnel après les élections municipales.

share
Juillet
  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  •  
  •  
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31
  •  
  •  
 

Mairie

52, rue du Général Leclerc

95320 Saint-Leu-La-Forêt

tous les contacts